Présentation

Vieille institution Bordelaise, dont la création remonte à la Loi du 11 floréal de l’an X (1er mai 1802), le lycée Montaigne appartient au groupe éminemment restreint formé par les grands lycées à classes préparatoires aux grandes écoles de l’Éducation Nationale.

Fondamentalement, ce lycée comprend un second cycle d’enseignement général, comptant 29 divisions, et un cycle d’enseignement supérieur, comportant, quant à lui, 27 classes préparatoires économiques, littéraires et scientifiques, et un internat associé.

Le lycée est placé sous la responsabilité de son proviseur aidé dans sa mission par un collège de direction.

Collège de direction

Jean-Pierre Weigert — Proviseur
Karl Tangui
— Proviseur-adjoint des classes préparatoires
Jean-Michel Paret
— Proviseur-adjoint du second cycle
Sophie Biasutti
— Gestionnaire et agent comptable

Ressources humaines

Les ressources humaines se répartissent comme suit.

  • Les fonctions d’encadrement — Le collège de direction, un service éducation, un attaché d’administration et une secrétaire d’administration, des techniciens et attachés de laboratoire, des infirmières, des ATTP2 (maîtres ouvriers), ouvriers professionnels, ouvriers d’entretien et d’accueil.
  • Le service d’éducation — Ce service comprend trois conseillers principaux d’éducation et des assistants d’éducation.
  • Le service administratif et de gestion — Ce groupe prend en charge la gestion matérielle et les affaires financières ainsi que les attributions engendrées par la gestion administrative des élèves et des étudiants.
  • Les personnels ouvriers — 52 ouvriers professionnels, ouvriers d’entretien et d’accueil et des contractuels assurent les services d’accueil, de loge (journée et nuitée), de restauration, d’internat, de maintenance et de travaux.
  • Le service d’enseignement — 179 personnes forment le corps professoral dont 2 documentalistes.

Le conseil d’administration

Le conseil d’administration est composé de vingt huit membres, il a été réuni sept fois durant l’année scolaire 2009-2010 sans que jamais le quorum ne soit pas atteint, bien que les collectivités territoriales concernées ne soient jamais représentées par leurs élus. Régulièrement saisi sur les délibérations et les avis relevant de sa compétence, le conseil d’administration s’est en outre attaché à prendre en compte la vie de l’élève et de l’étudiant au sein de l’établissement. C’est pourquoi, il s’est investi dans plusieurs domaines, notamment :

  • la refonte du règlement intérieur de l’établissement
  • le traitement des files d’attente à la restauration scolaire
  • l’organisation et la maîtrise des coûts engendrés par les sorties scolaires, les séjours culturels et les échanges
  • le projet d’une carte multiservice financée avec l’aide du Conseil régional d’Aquitaine
  • sur les questions soulevées par le conseil de la vie lycéenne (attentes en termes d’appui pédagogique et éducatif).

Dans le domaine pédagogique et éducatif, le conseil d’administration a été saisi des conclusions émanant du Conseil pédagogique et de la Commission d’admission et d’évaluation de l’établissement (CPGE), il a notamment délibéré sur l’organisation de la nouvelle seconde et des règles d’admission à l’internat, mais il a également fait siennes les préoccupations relevant de

  • l’éducation au développement durable
  • l’éducation à la défense et à la citoyenneté
  • l’orientation active
  • la politique pédagogique et culturelle de l’établissement : nouveaux dispositifs, conférences de Montaigne : M2M (Mardis de Montaigne) et EdS (Esprit des Sciences), séjours culturels

Il en a facilité la mise en place.