UPHG – Exoplanètes – 23 nov.

Laurent Sartre
Professeur en classes préparatoires au lycée Montaigne
Espace Citoyen Génicart de Lormont
Mardi 23 novembre à 18h30

Placé à cent kilomètres, un objet de moins de 10 mètres de diamètre est perçu comme un point par un œil humain. Muni d’une paire de jumelle, l’humain distingue des objets, toujours placés à cent kilomètres, de tailles légèrement supérieures à 1 mètre. Un télescope d’environ 2 mètres de diamètre offre une résolution de l’ordre de 10 à 20 centimètres. Pour voir des objets éloignés, il est préférable de disposer de moyens d’observation de grande taille capables de capter le maximum de lumière. Cette affirmation se heurte néanmoins à un véritable mur dès qu’il s’agit de vouloir détailler la surface d’objets aussi lointains que Proxima du Centaure, étoile la plus proche du Soleil, située à plus de 4 années-lumière, soit environ une distance en kilomètres écrite à l’aide d’un 4 suivi de 16 zéros ! À une telle distance, quel que soit le moyen d’observation direct, l’étoile apparaît comme un point. Pourtant, depuis les années 90, les astrophysiciens ont détecté non pas des étoiles lointaines mais plusieurs milliers de planètes autour de certaines de ces étoiles. Comment ?
Cette conférence vous invite à cette aventure spatiale et humaine en quête d’autres mondes hors de notre système solaire.

Programme UPHG – saison 2021-2022

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés